Le thérapeute sophrologue

La formation du sophrologue comporte un enseignement théorique et pratique de 400 heures validé par un diplôme de praticien en sophrologie qui l’autorise à exercer pleinement ce métier dans le cadre et les limites de ses compétences.
Le sophrologue est donc un professionnel qualifié qui obéit à un code éthique et respecte la confidentialité de ses échanges avec ses clients.
Une relation de confiance s’établit entre le sophrologue et son client et permet de créer ce qu’on appelle l’alliance. Le sophrologue met ses outils et sa créativité au service de son client. Il le responsabilise, l’invite à pratiquer et l’accompagne vers l’autonomie.

C’est dans un accompagnement thérapeutique adapté à la personnes que l’outil sophrologique trouve sa pleine dimension.
Avant de revenir au corps et pour pouvoir y revenir, il y a souvent une nécessité, voire une urgence, de parler de ce qui fait mal, un besoin de comprendre, d’être entendu, de revisiter les situations problématiques pour retrouver la paix.

C.G. Jung disait  » On ne peut emmener la personne que là où l’on est allé soi même. »

Une formation à d’autres approches thérapeutiques est indispensable au praticien pour accompagner au mieux la personne qui vient lui demander de l’aide.
.

Mon approche est la synthèse des formations suivies depuis le début de mon parcours professionnel : Psychosynthèse, outils symboliques, soins énergétiques, sophrologie relationnelle, énneagramme, approche imago.

Mon approche est originale tout en restant traditionnelle. Elle est inspirée par les enseignements spirituels qui ont nourri et nourrissent encore mon cœur et mon esprit.

70total visits,4visits today